top of page
Rechercher

Le Temps de la Création

Dernière mise à jour : 5 oct. 2023



En ce mercredi 4 octobre 2023, qui marquait la fin du Temps de la Création, le pape François a fait paraître “Laudate Deum" ("louez Dieu"), la suite de son encyclique "Laudato si’" sur « la sauvegarde de la maison commune».


Une date qui ne doit rien au hasard en ce jour de la fête de Saint François d’Assise, l’ami de la nature et des animaux et « patron céleste des écologistes». "Laudate Deum" est l’exhortation du Pape pour une réponse à la crise climatique.


En effet, à quelques semaines de la COP28 où se tiendront les négociations sur le climat sous l'égide de l’ONU, le pape François, qui a fait de la défense de notre «Maison commune» l'un des thèmes principaux de son pontificat, a appelé les grandes puissances à se prononcer pour une transition énergétique «contraignante» et «contrôlable». Il lance un appel aux dirigeants, aux chrétiens et à "toutes les personnes de bonne volonté sur la crise climatique".


Depuis 2007, chaque année, du 1er septembre au 4 octobre, les communautés chrétiennes sont invitées à célébrer la Saison de la Création ou Temps de la Création, un temps pour prier, rendre grâce pour le monde créé par Dieu et confié à l’humanité, un temps pour prendre soin de « notre maison commune » et veiller à notre environnement.

C’est donc la période de l’année où les 2,2 milliards de chrétiens du monde entier sont invités à prier et réfléchir sur l’écologie et la sauvegarde de la Création. C’est un mois que les chrétiens consacrent spécialement à la prière et à l'action en faveur de la conversion écologique.


Le Temps de la Création s’est terminé ce 4 octobre, le jour de la fête de Saint François d’Assise, saint patron de l’écologie et aimé par nombre de confessions chrétiennes. Et c’est cette date qu’a choisi le pape François pour lancer, huit ans après "Laudato Si’" , un nouveau cri d’alarme à travers son exhortation apostolique sur le climat "Laudate Deum".


Le souverain pontife regrette que «la crise climatique (ne soit) pas vraiment un sujet d'intérêt pour les grandes puissances économiques, soucieuses du plus grand profit au moindre coût et dans les plus brefs délais possibles » . Il déplore des réactions au réchauffement climatique « insuffisantes alors que le monde (...) s'écroule».


Le pape appelle de nouveau et de façon plus pressante, à une conversion individuelle, et surtout collective, des cultures et des mentalités.

A travers le temps de la Création et ses encycliques, le pape François nous appelle donc non seulement à une transition écologique mais à une véritable conversion écologique.

Les catholiques se sont ainsi vu rappeler la beauté de la création de Dieu, mais aussi les dangers auxquels sont confrontés les peuples du monde entier en raison de l'ampleur de la crise écologique.

Face à cette crise, le Saint-Père suggérait déjà dans son message de mai 2023 que "nous devons décider de transformer nos cœurs, nos modes de vie et les politiques publiques qui régissent notre société".

Lors de l’Audience Générale du 30 août 2023, le Saint-Père avait lancé un vibrant appel aux chrétiens : « Unissons-nous à nos frères et sœurs chrétiens dans l'engagement de prendre soin de la création comme un don sacré du créateur. Nous devons nous tenir aux côtés des victimes des injustices climatiques pour mettre fin à cette guerre insensée contre notre maison commune. »

Cette année, le comité d’organisation du Temps de la Création avait choisi pour thème “Que la justice et la paix se répandent”. Nous étions ainsi appelés à rejoindre le fleuve de la justice et de la paix, à prendre le chemin de la justice climatique et écologique, et à nous exprimer avec et pour les communautés les plus touchées par l’injustice climatique et la perte de biodiversité. Nos prières doivent être un appel à la justice, non seulement pour les humains mais aussi pour toute la Création. Nous sommes également appelés à nous repentir de nos péchés écologiques et à changer nos attitudes et nos actions.


Pour nous accompagner dans cette conversion écologique au-delà du mois de la Création, le mouvement Laudato Si’ propose sept objectifs :


1. Réponse au cri de la Terre (utilisation accrue d'énergies propres et renouvelables et réduction des combustibles fossiles pour atteindre la neutralité carbone, efforts pour protéger et promouvoir la biodiversité, garantie de l'accès à l'eau potable pour tous, etc.)

2. Réponse au cri des pauvres (défense de la vie humaine de la conception à la mort et de toutes les formes de vie sur Terre, avec une attention particulière aux groupes vulnérables tels que les communautés indigènes, les migrants, les enfants à risque, etc.)

3. Économie verte (modèles d'économie circulaire pour une production durable, commerce équitable, consommation éthique, investissements éthiques, désinvestissement dans les énergies fossiles et toute activité économique nuisible à la planète et aux personnes, investissement dans les énergies renouvelables, etc.)

4. Adopter des modes de vie simples (efficacité des ressources et de l'énergie, éviter le plastique à usage unique, adopter un régime alimentaire plus végétal et réduire la consommation de viande, utiliser davantage les transports publics et éviter les modes de transport polluants, etc.)

5. L'éducation écologique (repenser et redessiner les programmes et les structures éducatives dans l'esprit de l'écologie intégrale pour créer une conscience et une action écologiques, promouvoir la vocation écologique des jeunes et de tous par la conversion écologique, etc.)

6. Spiritualité écologique (retrouver une vision religieuse de la création de Dieu, encourager un plus grand contact avec le monde naturel dans un esprit d'émerveillement, de louange, de joie et de gratitude, promouvoir des célébrations liturgiques centrées sur la création, développer la catéchèse écologique, la prière, les retraites et la formation écologique intégrale pour tous, etc.)

7. L'accent mis sur la participation, l'action communautaire et participative aux niveaux local, régional, national et international.


Les communautés chrétiennes s’engagent désormais pour une église plus verte.

En tant que catholiques nous sommes appelés à la conversion écologique par nos prières et nos actions. A la suite de ce Temps de la Création, profitons de l’arrivée de l’automne pour remettre en question nos pratiques, réfléchir à notre surconsommation et contempler la beauté de la nature qui accomplit sa transition saisonnière!


Quelques sites de référence pour approfondir ce sujet :



16 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page